Contenu et programme du symposium

Le symposium s’inscrit dans le cadre de la  Rencontre Jeunes Chercheurs en Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain (EIAH) 2018 qui a eu lieu à Besançon du 3 au 5 avril 2018. Plus d’informations sur le site de la RJC.

 

Le symposium a eu lieu le mardi 3 avril à 9h00.

Objectif

Apporter un éclairage en termes de pratiques et de savoirs produits sur le numérique en classe pour des élèves avec déficience visuelle.

Thèmes abordés

  • État des lieux des connaissances actuelles concernant l’utilisation d’outils numériques en situation d’apprentissage.
  • État des lieux des connaissances actuelles concernant l’utilisation des outils numériques par des élèves en situation de handicap visuel.
  • Difficultés d’accès aux contenus pédagogiques numériques et non numériques pour des élèves présentant un handicap visuel.

Problématique

Le plan numérique pour l’éducation lancé en mai 2005 vise à introduire le numérique au sein des établissements scolaires. Ainsi, les élèves sont progressivement équipés d’outils informatiques, les enseignants formés aux usages du numérique dans l’enseignement et des outils et supports sont mis à disposition des enseignants et des élèves. En parallèle, depuis la loi du 11 février 2005, les politiques relatives au handicap promeuvent l’inclusion des élèves présentant un handicap en établissements scolaires ordinaires. C’est ainsi qu’en 2015, 80% des 350 300 enfants ou adolescents en situation de handicap ont été scolarisés en établissements ordinaires. Si les politiques d’inclusion prévoient diverses mesures afin de garantir « l’égalité des droits et des chances », qu’en est-il de l’accessibilité des contenus pédagogiques numériques pour ces élèves et de l’utilisation spécifique des outils numériques dont ils disposent ? Au plan scientifique, les travaux sur l’efficacité du numérique pour les apprentissages montrent que la question est très complexe et qu’il n’y a pas de réponse univoque à la question des bénéfices du numérique pour l’apprentissage. Par exemple, Amadieu et Tricot (2014) passent au crible scientifique un certain nombre de vertus supposées du numérique telles que : le numérique rend les apprenants plus autonomes, le numérique est plus motivant… Ils montrent que ces bénéfices supposés ne s’observent que sous certaines conditions. Lewi-Dumont (2015) évoque le risque du tout-numérique pour les élèves aveugles et souligne que leur scolarisation avec les élèves voyants ne signifie pas que leur utilisation des outils numériques doit être le même. Aussi, si l’accès au numérique et son utilisation restent pour l’heure problématiques pour les élèves présentant un handicap visuel, il peut constituer une aide à l’inclusion de ces élèves. Par exemple, la recherche d’informations ou l’échange de données peuvent être facilités par l’utilisation des outils numériques (Amadieu & Tricot, 2014).

Dans ce contexte, la problématique que nous souhaitons aborder dans le cadre de ce symposium est la suivante :

Le numérique est-il un levier et/ou un obstacle à l’autonomie dans les apprentissages des élèves présentant un handicap visuel en inclusion scolaire ?

 

 

Programme

8h30

 

Accueil
9H

 

Présentation du déroulé du Symposium
9h10

 

Présentation doctorant 1
9h25

 

Présentation doctorant 2
9h40

 

Intervention Nathalie Lewi-Dumont
10h05

 

Pause
10h20

 

Intervention Franck Amadieu
10h45

 

Intervention Grégoire Denis
11h10

 

Recueil des questions et remarques des participants.
11h15

 

Discussion

 

Publicités